Les Adrets de l'Estérel

Evelyne Ballestra

« Tout feu, tout femme »
D’origine italienne par une grande-mère toscane, douce et aimante, provençale par une grand-mère arlésienne, Evelyne Ballestra délivre depuis les années 80 un hymne à la couleur et la lumière à travers son oeuvre.

Dès 1982, de ses voyages en Amérique du Sud, ou Centrale, de ses séjours en des îles tropicales, elle fait naître des explosions de végétation luxuriante et baroque, aux fleurs et aux fruits géants. Plusieurs mosaïques monumentales voient alors le jour dans le Var, qui célèbrent la nature dans sa force vitale, en surabondante générosité (notamment à la Poste des Adrets de l’Estérel).

L’Archange
En effet, dès 1985, Evelyne Ballestra installe son atelier dans vieux mas au coeur de l’Estérel, au milieu des oliviers centenaires. Elle vit depuis aux Adrets, entourée par son mari et leurs deux enfants. Elle y poursuit sa création, en toute liberté, dans un « langage pictural dans la forme qui lui est propre, de choses qui sont le quotidien de l’âme » (Kandinsky – dans « Du spirituel dans l’Art »).
C’est ce mystère qui se cache sous l’apparente évidence ; au coeur de ce mystère se dissimule le travail du peintre qui décrypte le miracle des grains de lumière qui viennent bousculer les pétales tremblants des iris. Ici, fasciné par l’onde lumineuse d’un ton, l’artiste joue à lui juxtaposer une couleur sonore qui entre en résonnance dans le concert de son oeuvre.

Conversation de fleurs
Là, sa toile nourrit sa vitalité de l’essence même d’où jaillit la roche, magma incandescent, dans la lumière d’un soleil couchant inondant de ses feux la forêt automnale qui s’accroche à ses vagues.

Mouvement Terrestre (Détail)
On retrouve la « couleur locale » dans la plupart de ses oeuvres récentes. On entend presque le bruissement des rameaux du pin, le craquètement des cigales. On pressent la chaleur de l’été, on respire ses mille et un parfums.

Le bonheur tranquille, l’équilibre, ont adouci sa palette, ce qui n’a en rien entamé son talent.

Maternité (Détail)
Au contraire, elle est parvenue à une maturité rare, à une maîtrise impressionnante. Ses iris, ses tournesols (qui ne sont pas sans rappeler ceux de Van Gogh), ses « natures » jamais mortes, répandent la lumière qu’ils ont prise au soleil. Sa peinture, exhubérante ou tendre, toujours éclatante, est un cri d’amour pour la vie : un hymne à la joie.

http://evelyneballestra.com/

Mairie des Adrets de l'Estérel

HORAIRES

  • lundi08:00–12:00, 14:00–18:00
  • mardi08:00–12:00, 14:00–18:00
  • mercredi08:00–12:00, 14:00–18:00
  • jeudi08:00–12:00, 14:00–18:00
  • vendredi08:00–12:00, 14:00–17:00
République Française

Contact

Mairie des Adrets de l'Estérel
2 rue du Violon, BP 20
83600 Les Adrets-de-l'Estérel

E-MAIL : Formulaire de contact

TÉLÉPHONE : 04 94 19 36 66

informez-moi

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez une fois par mois les nouvelles informations

Les instructions pour vous désabonner sont incluses dans chaque message.Mairie des Adrets de l'Estérel